About Lexicon

A feature rich and highly configurable, professional Joomla theme.

lundi, 03 janvier 2022 16:45

La voie transmuqueuse d'administration

Rate this item
(1 Vote)
https://francais.medscape.com https://francais.medscape.com pixabay

de médicaments est une méthode pharmacologique dans laquelle un médicament sous forme solide ou liquide est placé sur la muqueuse buccale, où il est ensuite absorbé à travers l'épithélium dans la circulation systémique [1] [2] [3].

[De nombreux médicaments peuvent être utilisés par cette voie : le fentanyl, la buprénorphine et la triptoréline contre la douleur ; la desmopressine (DDAVP) et la vasopressine contre le diabète insipide ; la nitroglycérine et la scopolamine contre le mal des transports[4]. [Les professionnels, tels que les anesthésistes, utilisent cette technique lorsqu'il faut obtenir une sédation rapide dans les 2 à 5 minutes (par exemple, dans le cas de l'anesthésie)[5].

Les effets pharmacologiques du fentanyl https://francais.medscape.com/voirarticle/3604272 transmuqueux dépendent de la dose et de facteurs tels que l'âge, le poids, la présence d'autres médicaments, la fonction gastro-intestinale et la maladie. La pharmacocinétique du fentanyl administré par voie orale est non linéaire en raison d'une importante métabolisation hépatique de premier passage [6]. Chez les adultes en bonne santé, la biodisponibilité après administration transmuqueuse s'est avérée être de 55 % pour une dose de 100 microg par rapport à une dose intraveineuse (2 %), alors que chez les patients plus âgés (65 ans), la biodisponibilité était réduite à 40 % [7].

La dépression respiratoire est moins fréquente que celle observée après l'administration d'opioïdes par voie orale ou parentérale. Bien que des cas de dépression respiratoire aient été rapportés après l'utilisation du fentanyl, il est apparu que le fentanyl n'avait pas été administré par voie oraledans ces cas. Une dépression respiratoire après l'administration de fentanyl a été signalée chez un patient présentant une obstruction des voies aériennes supérieures, et du sulfate de morphine a été administré par voie intraveineuse pour traiter la dépression respiratoire [8]. En fait, la variabilité pharmacodynamique peut résulter de différences tant au niveau de la pharmacocinétique que de la pharmacodynamique.